www.tek4life.eu

 

Tek4Life conçoit et organise

Les forums

 

 

 

 

L'événement

 

Lancement du Groupe de travail NanoMilieux – mars 2020

Les nanotechnologies et l’eau  : quelles solutions ? Quels risques ?

 

Préambule


Les nanotechnologies ont des applications potentielles ou déjà réelles pour le traitement et la purification des eaux, que ce soit dans les stations d’épuration, de désalinisation ou sur des sites pollués par des contaminants chimiques. D’un autre côté, des nanoparticules manufacturées et des micro et nanoparticules issues de la dégradation de matériaux (plastiques, pesticides, par exemple) se retrouvent dans les écosystèmes aquatiques et les sols.


Le forum consacré à ce thème (février 2015) avait indiqué que des questions liées à la potabilité de l’eau restaient posées dès lors que les procédés d’épuration ne seraient pas suffisamment filtrants. D’autres travaux ont suspecté les réseaux de distribution d’eau d’émettre des nanoparticules dans l’eau destinée à la consommation. Qu’en est-il aujourd’hui ? Le forum avait souligné également que la recherche n’était alors pas capable de mettre en évidence des effets toxiques nanospécifiques, distincts des effets dus à la dissolution des particules : «Les nanoparticules relarguées subissent différentes transformations qui donnent diverses substances chimiques dont chacune peut avoir des effets. Le cas par cas est donc nécessaire ; on est là dans une situation différente de celle des perturbateurs endocriniens ou des résidus médicamenteux » (Catherine Mouneyrac, Université de Nantes). La recherche a-t-elle progressé sur ce plan ? Où en est-on globalement sur le rapport bénéfices-risques des nanotechnologies appliquées à l’eau ?

 

Intention


Le Forum NanoRESP propose de coordonner un groupe de travail dédié au rôle des nanodispositifs et nanomatériaux dans le maintien de la qualité des milieux de vie notamment l’eau.
Ce GT se donne pour tâche d’enquêter pour faire un état des lieux des performances techniques et environnementales des nanotechnologies dédiées à l’épuration des eaux (élimination des microparticules, des médicaments…). Le GT abordera aussi les relargage dans l’environnement de particules nanométriques : nanoplastiques, nanosubstances cosmétiques, nanoproduits textiles ou issus de la construction…

 

Il s’agit de :

  • réunir un groupe de travail pluraliste (chercheurs académiques, industriels de l’eau, distributeurs de l’eau, association de consommateurs, citoyens, instances publiques (agences de l’eau)...) aptes à travailler ensemble pour confronter les connaissances, attentes et contraintes.
  • Faire un état des lieux : rôle des nanos pour réduire la présence de nanoparticules dans les eaux.
  • Valider collectivement les innovations contribuant à la qualité des eaux.

Objectifs


Le groupe commencera par passer en revue :
1) les applications des nanotechnologies au traitement des eaux usées, salées et polluées ;
2) ce que l’on sait sur la présence de nanoparticules manufacturées et de micro et nanoparticules issues de processus physico-chimiques de dégradation dans les eaux usées et dans l’eau potable
Il examinerait les connaissances actualisées sur la toxicité environnementale des nanoparticules présentes dans l’eau et leur nanospécificité.
Il poursuivrait en détaillant les critères de performances sociales et environnementales nécessaires pour que les nanotechnologies appliquées au traitement de l’eau et les nanomatériaux susceptibles d’être entraînés dans les eaux suivent un développement soutenable.


Manière de faire


La méthode proposée repose sur un panel de structures volontaires et diverses, relié au COPIL du Forum NanoRESP composé d’acteurs aux compétences complémentaires
Le processus sera lancé en mars 2020. Il durera un an.

 

Une méthode de travail (basée sur des réunions du panel tous les deux mois et des enquêtes ad hoc) et un échéancier seront choisis et ajustés avec les porteurs du projet.

 

Le savoir-faire du Forum NanoRESP


Le Forum NanoRESP est un espace original de veille, de partage d’informations et d’investigation sur les enjeux complexes liés aux usages des nanotechnologies (matériaux et dispositifs).

 

En 2017, il a réalisé (avec la DGE, le LNE et l’ICAM) un colloque dédié aux « conditions de la confiance » avec les nanoproduits (Lille,10 avril 2017).

 

Dans le domaine de l’eau, le Forum NanoRESP a organisé :
• une séance «Autonettoyage, épuration de l’eau et de l’air.. les nanomatériaux photoactifs sont-ils performants ? », le 17 mars 2016
• une séance « Comment évaluer la toxicité des anaomatériaux ? Approches, méthodes, perspectives. Le 13 octobre 2016
• une séance « médicaments et vaccins », le 20 mai 2019

 

 

Pour en savoir plus
Compte rendu du forum du 5 février 2015, Les nanotechnologies et l’eau

SAA Nabeela Nasreen et al., Nanomaterials: Solutions to Water-Concomitant Challenges. Membranes (Basel). 2019 Mar 14;9(3). pii: E40. 

 

P. Westerhoff et al., Low risk posed by engineered and incidental nanoparticles in drinking water. Nat Nanotechnol. 2018 Aug;13(8):661-669.

 

K.R. Kunduru et al. (2017). Nanotechnology for water purification: applications of nanotechnology methods in wastewater treatment. In "Water Purification", Edition: 1st Edition, Chapter: Chapter 2, Publisher: Academic Press; Elsevier, pp.33-74.

 

Contacter le forum pour faire partie du groupe

 

Merci de nous envoyer un Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.